Dans chaque pays, une méthode adaptée

countries-map2Lancée en France, l’éducation au goût à l’école se développe depuis quinze ans dans toute l’Europe : c’est le travail de l’Association Sapere et de ses partenaires. Ses mots d’ordre sont la souplesse et le pragmatisme, pour une efficacité maximale. Un enjeu international : lutter contre l’obésité Cette éducation est aujourd’hui une solution utile face à la progression de l’obésité. Car l’apprentissage au goût de l’enfant influence efficacement et durablement le comportement alimentaire de toute la famille. Des spécificités dans chaque pays Les spécificités de chaque pays ont conduit les partenaires de Sapere à adapter la méthode initiale. Selon la culture nationale, l’âge des enfants, les attentes des intervenants, l’organisation des écoles et les moyens disponibles, les modalités d’apprentissage diffèrent. Mais pas l’esprit, ni l’objectif. Et dans chaque pays, Sapere valide l’adaptation de la méthode et garantit son efficacité. Spécificités nationales

  • Age des enfants : aux Pays-Bas, en Finlande et en Suède, les classes du goût s’adressent aux enfants de la maternelle au primaire. En France, elle concerne les 9-10 ans et en Suisse, tous les élèves du primaire.
  • Formation des enseignants : en France, la formation des enseignants se déroule sur deux jours ou sur plusieurs demi-journées. Aux Pays-Bas, elle est concentrée en une demi-journée. Dans ces deux pays, elle s’accompagne d’un kit pédagogique.
  • Financement : exclusivement financées par les pouvoirs publics en Suède, Hollande et Finlande, les classes du goût font ailleurs l’objet d’un partenariat entre pouvoirs publics et partenaires privés.

France

Les premières « Classes du goût » ont vu le jour en France et depuis, plus de 100 000 enfants ont bénéficié de cet apprentissage dans les établissements scolaires français. Ces activités sont aussi proposées dans le cadre périscolaire aux animateurs et éducateurs spécialisés.

Suisse

Depuis 2003, la méthode Sapere est diffusée en Suisse grâce à un programme pilote initié dans le canton de Valais : Senso 5 développe depuis plus de 5 ans l’éducation à l’alimentation en l’intégrant aux enseignements des différentes matières scolaires. Le programme, qui s’adresse aux enfants de 4 à 12 ans, fait aujourd’hui l’objet d’une diffusion dans d’autres cantons. 400 enseignants ont déjà été formés.

Finlande

Depuis 2006, le département de Santé du Centre de la Finlande a adapté la méthode Sapere aux enfants de 1 à 7 ans. Ce déploiement est engagé au niveau national : en 2013, 43 villes et plus de 250 centres d’accueil périscolaires la mettent en œuvre. Depuis 2009, plus de 7000 professionnels de la petite enfance et personnels de cantine ont été formés à la méthode.

Pays-bas

Depuis 2006, l’éducation au goût des enfants des écoles primaires fait l’objet du programme «Smaakklessen», inspiré par la méthode Sapere. Déployé dans 2800 écoles, il s’adresse aux enfants entre 4 et 12 ans. Depuis 2012, les centres d’accueil périscolaires bénéficient également d’activités liées au goût et à l’alimentation.

Suède

Depuis près de 20 ans, la méthode Sapere est diffusée en Suède, notamment par la Faculté des Arts Culinaires de l’Université de Örebrö, qui forme les enseignants des écoles primaires. Ses résultats font l’objet d’une recherche au sein de L’Université de Kristianstad. Largement diffusée dans les écoles primaires, la méthode est aujourd’hui adaptée aux écoles maternelles. Elle a également fait l’objet en 2010 d’un programme pilote auprès de publics en situation de handicap dans la ville de Katrineholm.

Partage de documents

Sapere crée le lien entre les différents acteurs de l’éducation au goût.

C’est pourquoi nous avons pensé cet espace réservé aux membres du réseau Sapere qui vous permet de dialoguer, mais aussi d’échanger des expériences et des supports pédagogiques.

Je partage et je consulte