La méthode Sapere

Sapere est né de la conviction que l’éducation au goût favorise la santé.
Nous pensons qu’éveiller des jeunes enfants à la connaissance et au plaisir d’une alimentation variée et équilibrée, c’est leur assurer les bases d’un équilibre alimentaire durable. Pour cela, Sapere a choisi d’intervenir dans le cadre scolaire et périscolaire.

Actualités

Video

France

Les premières « Classes du goût » ont vu le jour en France et depuis, plus de 100 000 enfants ont bénéficié de cet apprentissage dans les établissements scolaires français. Ces activités sont aussi proposées dans le cadre périscolaire aux animateurs et éducateurs spécialisés.

Suisse

Depuis 2003, la méthode Sapere est diffusée en Suisse grâce à un programme pilote initié dans le canton de Valais : Senso 5 développe depuis plus de 5 ans l’éducation à l’alimentation en l’intégrant aux enseignements des différentes matières scolaires. Le programme, qui s’adresse aux enfants de 4 à 12 ans, fait aujourd’hui l’objet d’une diffusion dans d’autres cantons. 400 enseignants ont déjà été formés.

Finlande

Depuis 2006, le département de Santé du Centre de la Finlande a adapté la méthode Sapere aux enfants de 1 à 7 ans. Ce déploiement est engagé au niveau national : en 2013, 43 villes et plus de 250 centres d’accueil périscolaires la mettent en œuvre. Depuis 2009, plus de 7000 professionnels de la petite enfance et personnels de cantine ont été formés à la méthode.

Pays-bas

Depuis 2006, l’éducation au goût des enfants des écoles primaires fait l’objet du programme «Smaakklessen», inspiré par la méthode Sapere. Déployé dans 2800 écoles, il s’adresse aux enfants entre 4 et 12 ans. Depuis 2012, les centres d’accueil périscolaires bénéficient également d’activités liées au goût et à l’alimentation.

Suède

Depuis près de 20 ans, la méthode Sapere est diffusée en Suède, notamment par la Faculté des Arts Culinaires de l’Université de Örebrö, qui forme les enseignants des écoles primaires. Ses résultats font l’objet d’une recherche au sein de L’Université de Kristianstad. Largement diffusée dans les écoles primaires, la méthode est aujourd’hui adaptée aux écoles maternelles. Elle a également fait l’objet en 2010 d’un programme pilote auprès de publics en situation de handicap dans la ville de Katrineholm.